Observatoire Régional de l'Air de Guyane

Mesures en ions chlorures effectuées à Sinnamary de 2005 à 2008

Le réseau de surveillance de la qualité de l’air a été étendu en 2004 par un dispositif spécifique pour la mesure de polluants liés aux activités du Centre Spatiale Guyanais, notamment pour l’acide chlorhydrique.
Dix sites à Sinnamary et un à Kourou ont été équipés d’un dispositif de surveillance des chlorures pendant et en dehors des périodes de lancements d’Ariane 5, afin d’évaluer la représentativité des résultats par rapport au « bruit de fond » lié aux aérosols marins et de mesurer l’éventuel impact des retombées atmosphériques dans les zones habitées autour de l’agglomération de Sinnamary.
Ce dispositif a été défini par l’Institut National de l’Environnement industriel et des Risques (INERIS), Laboratoire Central de la Surveillance de la Qualité de l’Air et mis en place par l’ORA.
Vous trouverez ici le second rapport datant de 2009 relatif à cette étude.