Observatoire Régional de l'Air de Guyane

Brûler ses déchets verts sur son terrain: INTERDIT!

La saison sèche est synonyme de feux de savanes. Ces feux, parfois très proches des habitations ont deux causes principales en Guyane : les mégots de cigarettes et les brûlages de déchets verts. Ils sont dangereux pour les habitants, causent une gêne visuelle et odorante, mobilisent parfois les pompiers qui sont déjà débordés et, en plus, sont très mauvais pour la santé humaine.
En effet : « 50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 9 800 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine, 37 900 km pour une voiture essence » d’après Lig’Air.
Il est donc, pour rappel, strictement interdit de brûler ses déchets verts sous peine d’amende pouvant aller jusqu’à 450 EUR.
Retrouvez toutes ces infos dans le spot audio de la CACL.

A la une brulage dechets